Bien choisir un arbre pour son jardin

419

Parfois on a envie de changement, parce qu’on trouve son jardin un peu vide, parce qu’on cherche à le restructurer, alors on a envie d’un ou plusieurs nouveaux arbres pour son jardin. Cependant, comme tous les végétaux il faut savoir prendre ses précautions, l’arbre est vivant, et pourraient très mal vivre son arrivée dans votre jardin ! C’est pour cela que l’important, quand on souhaite avoir un nouvel arbre dans son jardin, est de bien se renseigner sur les différentes espèces, leur entretien ainsi que les modalités de transport.

Choisir un arbre adapté
Le premier élément à prendre en compte est la taille de votre arbre arrivé à l’âge adulte, par rapport à l’endroit où vous souhaitez l’installer. La taille comprend aussi bien la hauteur que la circonférence et que la longueur de ses racines. Il ne faudrait pas que votre arbre assombrisse totalement votre jardin, dépasse chez votre voisin, interfère sur vos câblages ou détériore votre fausse septique !
Le second élément est son adaptation au climat et à votre sol. Même la plupart des arbres s’acclimateront, ils peuvent ne pas avoir une bonne croissance ou fleurir suffisamment sur le sol ne leur convient pas. Par exemple, si votre terre est légère, préférez les essences d’arbres de type méditerranéennes, comme les pins ou les mûriers. Ou encore, une terre légèrement acide, plus humifère, convient mieux aux magnolias, châtaigniers ou chênes. De même, il est contre-indiqué de planter un érable griseum, un magnolia, ou encore un chêne rouge sur une terre calcaire. Renseignez-vous bien avant d’acheter.
Enfin, pour que l’arbre pousse convenablement n’oubliez pas de l’installer dans un endroit bien exposé !

Trois conditionnements pour acheter son arbre
À racines nues : l’arbre est vendu avec ses racines, sans terre. La plantation doit être effectuée entre octobre et avril. Cette méthode permet de transporter facilement un grand arbre, à bon marché, mais beaucoup d’arbres vivent mal ce transport. C’est la méthode privilégiée pour les jeunes arbres, arbres fruitiers et rosiers.
En motte : les arbres sont vendus avec une motte de terre et les racines sont enveloppées dans une toile. Les racines sont partiellement tranchées, mais sont tout de même plus nombreuses quand lorsqu’elles sont nues, car sauvegardées dans la motte de terre. Les essences vendues en motte sont uniquement des conifères, des arbres persistants et des gros sujets.
En conteneur : c’est la méthode la plus onéreuse, l’arbre est transporté dans son pot. Il peut être planté toute l’année, mais il est important de vérifier l’état des racines lors de l’achat en dépotant la plante.

Précautions à prendre pour le transport
Pour finir, afin de ne pas abimer votre arbre en le transportant, nous vous recommandons de l’emballer dans un film plastique et dans une toile solide. Cela évitera notamment son dessèchement lors du transport, qui risquerait de compliquer sa reprise dans votre jardin.

Pour avoir de plus amples et plus précises informations sur les arbres qui vous intéressent, n’hésitez pas à vous adresser aux professionnels : les fournisseurs locaux, la pépinière ou même les fêtes des plantes pour prendre contacts avec différents professionnels. Attention toutefois aux jardineries, qui ne sont pas forcément de meilleurs conseils !

A lire également...